Poème d'un soir, bonsoir !

Signe de vie, il nage,

Mais vole aussi, dans les nuages,

Blanc comme la neige,

Noir dans les ombrages.

 

De plumes dans l'eau,

Il fait ravage, si beau,

Dans le lac, l'homme en rêve,

De son opéra, où sans trêve,

L'amour tire le rideau,

On y sent la relève.

 

Cygnes amitie

 

Dans la vie, c'est dément,

Comme l'humain descend,

Au fil du temps, vieillissant,

Vers la mort, de tourments,

Sous le(s) vent(s), par les versants.

 

Le jour il semble plein d'espoir,

La nuit il vient s'asseoir,

Dans les bruits de couloir d'un soir,

En signe de brouillard, pour mémoire.

 

Mais l'animal, lui, dans l'histoire?

Il s'indigne, vient s'étaler, se faire voir,

Profite de l'instant, vit en étendoir,

Tel un présent, qu'on ne peut décevoir...

Ecriture Passion poésie créativité instant nature animaux rêve humanité sentiments

Commentaires (2)

benlefrank
Je suis surpris de voir ce commentaire de ta part. Merci Séverine !
En effet, ce poème a aussi été partagé sur facebook.
Mais je trouve que cela rend mieux ici, et rappelé pour lier à mes créations sur mon site d'autant plus.
Du coup, si tu as également un avis sur le poème suivant, je suis prenneur avec plaisir bien sûr! ;-)
Séverine
Étrange l'arrivée de l'animal, mais je confirme, j'essaie au maximum de ne pas décevoir mes petites bêtes à 4 pattes. Pour les rêves de l'Homme, ah, toute une histoire, j'y passe souvent beaucoup trop de temps !

Ajouter un commentaire